5072008

Papillon envolée, sans cri et sans casse, juste parce qu’il le fallait. Par amour je l’ai laissé s’en aller, sans espoirs, sans regrets. Par amour je l’ai fait me quitter, pour espérer ne jamais voir de regrets, dans les yeux qui m’ont toujours regardés, avec tendresse et sincérité.

Vol mon Ange, puisque tout donner n’était pas suffisant.

Garde moi à tes cotés. Fais moi parfois une place dans tes pensées, pour ne jamais oublier.

Et je saurai dans quelques années tout ce que tu as accompli, pour garder toute la fierté d’avoir partagé, une partie de ta vie. J’imaginerai alors dans tes yeux, une petite lueur du passé, une petite lueur de tendresse, comme tu m’as toujours regardé…

imgp0330bis.jpg




15062008

Les differentes pages sont alimentées avec de nouvelles images régulierement. N’hésitez pas à les effeuiller.

 011.jpg

A votre santé….!




14062008

Voila un nouveau petit dossier, qui nous l’espérons vous plairas aussi… et n’hésitez pas, contribuez, contribuez, contribuez… de vos petites culottes, strings, de celles de vos cheries, connaissances, rencontres opportunes, offertes ou volées… alimentez avec nous.

pauline.jpg               imgp0315.jpg                 imgp0312.jpg

julesnissen@hotmail.fr

A suivre dans « Belles Sans Elles… »

Merci à tous. A bientôt.

EMJ

 




8062008

Mi Ange    metartzes3411.jpg,

mi D-mon   emaodiab.jpg,                     

Femmes selon mon coeur.

Obscure vicieuse et dégénérée quand tu passes le miroir. Ta couleur change, et je te suis dans la transformation. Minute par minute, la mutation perverse qui s’opère dans tes mains, tes regards, tes sourires, fait monter en moi l’énergie bouillonnante des départs en voyages. L’excitation contraste avec la lenteur de tes gestes. Tu deviens Maîtresse du temps, et je suis Roi au royaume de la luxure. Contenir ce feu qui nous lie, l’attiser pour durer, marcher sur les braises sans jamais se brûler.

De la pureté de ton âme à la noirceur de tes rêves, la douceur de tes lèvres à la morsure de ta bouche, la compassion du regard ou la flamme dans tes yeux.

Je retrouve à l’aube, la paix sur ton visage. Étrange sérénité. Le calme et la quiétude qui flotte autour de toi,…. mon Ange est là. Je le sais, ton regard sera si tendre quand tu t’éveilleras. Un sourire timide et mystérieux. Et le premier éclat de rire sera si clair qu’il résonnera dans mon coeur comme les cloches d’un village italien.

Puis la vie reprendra, je te protegerai jusqu’à la prochaine fois. Ce soir,…. ou demain,…. bientôt…..

Que Cupidon tire sa flèche, et qu’il la tourne et la retourne dans mon coeur, lentement, longuement, avec vices et délices. Et Pandore, ne pleure pas. J’ai dans ma boite, au milieu des chaînes et du sang, de l’or et des diamants.

Femmes, maitresses de la vie et du temps, princesses à mes yeux quand elles s’offrent à la pluie et aux vents. Quand elles font de leur monde une part du ciel et des entrailles de la terre. Faites sonner dans ma vie tambours et trompettes, je veux sentir couler dans ma bouche l’or et le vin, caresser de mes doigts la rose et l’épine. Offrez moi quelque chose à perdre aussi….

Effeuillez les pages…..




Avec ou sans….

7062008

Ton téton qui se tend, à la tentation tendre des ronds que fait ma langue sur son auréole. Je suce, je mordille, je titille ces petits fruits à peine formés.

closeup1sample.jpg

Son sein lourd, que je prends sans détours, à pleines mains, plein visage. Je m’enfonce, pousse, m’étouffe et survie à ses rondeurs.

bob.jpg

Gros ronds, petits pointus, vos seins sont des amis qui ont les vertus de leurs volumes. Offrez les moi sans conditions, j’en prendrai soin, sans jugement. Si petits ou si gros je ferai mien leur frissons. 

nich.jpg

effeuillez la page…




24052008

sieste1.jpg

La Proposition. Si belle suggestion que tu métrises à la perfection, pour me laisser entrevoir ce que toi tu désires. Et je me plis à tes caprices…, te faire plaisir….., assouvir tes désirs…., anticiper tes sourires…, tout faire pour un rire…, espérant obtenir, à la clé, le droit qui est mien. Mais c’est toi qui décides, encore et encore. Quand je pourrai ouvrir la boite de tous les phantasmes, qui ont cogné mon coeur, tout au long de ton jeu. Mais fais moi jouer toujours à La Proposition. J’accepte les règles, puisqu’il n’y en a pas, sauf celle d’accepter la suggestion……, et de te suivre, toi, la Maîtresse du jeu!

effeuillez la page…




belles de dos…

24052008

De la courbe du sein, à la rondeur de tes hanches, tu deviens mystérieuse quand tu tourne le dos. Les lignes sensuelles et contraste des ombres, arrogante et fière, tu décides et me laisses à distance. Tu ondules, nonchalante, aimanter le regard imprudent de l’amant. Il viendra insouciant…, à genoux derrière toi…, ramper à tes pieds…, pour garder encore un moment le goût du pêcher.

10caw4r3vf.jpg

 

Tel est ton voeux, c’est ce qu’il veut…

 

effeuillez la page….




culs magnifiques et petits minous

24052008

Berceau où j’aime me prélasser, effleurer de mes lèvres et de mon souffle chaud, la peau sensible et la faire frissonner. Titillé du bout ma langue, le minou est humide, le cul s’ouvre, m’invitant à passer, et à passer encore, passer plus de temps, pour faire couler la sève. Je bois et je m’enivre des parfums du nectar, jusqu’ à dormir, repus du festin….

minouvert.jpg

effeuillez la page…




Serie noire….

11052008

Eclat, de rire dans ma nuit noire, plus le blues. Sade, et reine  jazzy, tu m’emportes, au son des tambours. Tes hanches qui ventiles devant ma bouche, je laisse aller. Je donne, tu prends. Tu ris encore et

 j’abandonne…..

 

 Une blanche, et moi, Noire. Encore une fois encore je compte pour deux….

                                                                 Kama

Bientôt...Série noire...

 

 

 




Fille d’Avril….

24042008

al11.jpg

 

 

 

 

 Notre nouvelle colocataire…

Elle est venue, et n’est jamais repartie. M.J adore son nouveau dessert. Elle ont, dès, le premier soir, trouvé des tas de points communs, dont la glace au caramel. Le pot n’a pas résisté. Personne n’a résisté d’ailleurs. Les endroits incongrus de son corps ont offert le parfum suave de la glace fondue…

 

 

 

   009.jpg

n08.jpg

 

 

Aujourd’hui, on profite. Sans penser au lendemain. On le sait bien, et on ne peut rien y faire.

Nos langues tournent, aucun mot ne coule. Le doigt sur la bouche. L’Ange de l’oublie.

Mais qui prendra la fuite?







photoscoquines |
OrgieX-Extrème |
yvansex |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bonheurs
| Sexy People
| iblackvice